25/09/22 Le Nay et Rémond triomphent du trail de l’Estran

Victoire de Cyril Le Nay sur le 50 km, en 3 h 56’40. ©Jérémy Nédélec / Le Trégor

Dimanche couronné de succès pour Cyril Le Nay et Anne-Marie Rémondvainqueurs du 50 km sur le trail de l’Estran ce 25 septembre à Trestel. La manifestation a réuni plus de 400 coureurs sur les trois tracés à classement, mais aussi des randonneurs et une kyrielle de bénévoles pour assurer.

Cyril Le Nay s’est employé pour l’emporter

Le plus long tracé de 50 km faisait son retour, puisqu’il n’avait pu être mis en place l’an dernier. Et c’est Cyril Le Nay qui a eu le dernier mot, en 3 h 56’40, avec un bon matelas d’avance sur Frédéric Cantin et Antoine Puillandre.

Récent vainqueur à Bégard, le Louargatais est parti en tête accompagné avant de faire l’écart…et de faire du rab’ dans le bois de l’Enfer à Plouguiel, une affaire de balisage.

« J’ai dû faire, 2, 3 km de plus, d’après ma montre. Et en sortant du bois, on m’a dit que j’avais 8 minutes de retard ! »Cyril Le Nay

Le vainqueur du jour le prend avec le sourire : il a refait son retard sur les coureurs de devant, et a refait l’écart, mais il avoue avoir dû piocher dans les réserves sur les 10 derniers km, une « partie compliquée avec la fatigue, la vase ».

Une bonne étape dans sa préparation pour le 66 km au Grand trail des Templiers, fin octobre.

Après 4 h 57 et cinq secondes, Anne-Marie Rémond boucle le 50 km comme première féminine. ©Jérémy Nédélec / Le Trégor

Anne-Marie Rémond, près de 5 h d’effort

Anne-Marie Rémond en a fini avec les 50 km après presque 5 h d’effort (4 h 57’05), plus d’une 1h10 d’avance sur les autres finisheuses, Stéphanie Le Bolloc’h, Mireille Robin et Barbara Fief. Bien en jambes, la vainqueure du trail en Guirec en mai dernier a déroulé dans les 20 premiers km, et a géré la suite.

« Je voulais me placer dès le début de la course, car je connais les difficultés techniques sur la deuxième moitié, donc c’était au début que cela se jouait. C’est un terrain compliqué, la moindre inattention, on risque de tomber, j’ai failli chuter plusieurs comme tout le monde. »Anne-Marie Rémond

Pas forcément de dates cochées au calendrier d’Anne-Marie Rémond, à l’exception, peut-être, du trail du Grand Menestrail.

Guillou et Abhervé-Guéguen dominent le 32 km

Sur le 32 km, c’est Quentin Guillou qui s’est imposé, en 2 h 24. Ronan Loyer et Gaëtan Grâce complètent le podium. Le tout frais vainqueur du marathon Objectif Autonomie entre Perros et Paimpol a franchi la ligne avec 4 minutes d’avance sur son premier poursuivant.

Succès également pour Pauline Abhervé-Guéguen, en 3 h 09’55. Fanny Guillou et Audrey Lintanff l’accompagnent sur la boîte. Pauline Abhervé-Guéguen, c’était déjà la vainqueure du 32 km de l’édition 2021 !

Victoire pour Quentin Guillou sur le 32 km, en 2 h 24. ©Jérémy Nédélec / Le Trégor

Le Quéré et Claire Le Maillier-Divaret sur le 14 m

Glenn Le Quéré a décroché le succès sur le 14 km, en 55’50, talonné par Sylvain Morin, ainsi que Alexis Stouffs et Clément Dagorn, ex æquo. Partis à 4, ces coureurs ont fait le trou au bout d’une demi-heure… »et puis on s’est perdu ! »

« On a vu les autres 500, 600 m devant ! Bon, c’est une course où j’ai l’habitude de me perdre, cela fait trois fois que je la fais, trois fois que je me perds (rires) ! »Glenn Le Quéré

Le Pluzunétois a rattrapé tout ce beau monde, temporisé, et s’est mis en action pour bien finir. « La météo était bien, c’est une belle course. C’est particulier, l’Estran : sur la vase, dans l’eau, sur les rochers, ça change », apprécie-t-il.

Quatrième victoire en quatre étapes du challenge de la solidarité pour Le Quéré, qui se concentre à présent sur le 66 km des Templiers.

Tous les bénéfices de cette manifestation sont reversés aux associations les Enfants de Trestel et Ouvrir les Yeux.

https://actu.fr/bretagne/trevou-treguignec_22379/photos-course-a-pied-le-nay-et-remond-triomphent-du-trail-de-lestran_54052297.html

27/09/2022 Plouguiel. Un trail de l’Estran pour la bonne cause

Publié dans le OF du 27/09/22

Dimanche matin, avec une météo favorable, 120 traileurs se sont élancés du port de la Roche-Jaune, pour le trail de l’Estran, sur la distance de 32 km.

Trois autres épreuves, 8, 14 et 50 km avaient lieu, le tout au profit des associations « Enfants de Trestel » du centre de rééducation et de réadaptation à Trévou-Tréguignec et « Ouvrir les yeux ». Les participants ont pu admirer les sites de l’Enfer, Beg-Vilin, le Gouffre, Pellinec, Port-Blanc, les Dunes, le Royau..

https://www.ouest-france.fr/bretagne/plouguiel-22220/un-trail-de-lestran-pour-la-bonne-cause-76410025-131c-4de0-b6bd-e1105b98f728

25/09/2022 À Trévou-Tréguignec, courir sur l’estran attire toujours

Publié le 25/09/2022 dans le Télégramme

À Trévou-Tréguignec, courir sur l’estran attire toujours 

Dimanche, à 9 h 30, sous un soleil radieux sur la plage de Trestel, 60 « fous » de la course à pied longue distance s’élancent dans l’épreuve Eve de 50 km en direction de La Roche-Jaune, à travers chemins et route de Penvénan, Plouguiel. Ils rejoindront d’autres coureurs, 115 concurrents qui, eux aussi, s’élanceront dans une course de 32 km sur l’estran. D’autres courses sont également au programme de la manifestation, l’épreuve de 14 km, dite « La Bernic » avec 278 coureurs inscrits et celle des 8 km, dite « La crevette » avec 50 coureurs inscrits. Une randonnée fait également partie des animations.

Cyrile Le Nay passe l’arrivée dans un temps record, 3 h 56. « À l’entrée du bois de Plouguiel, on me fait savoir que j’ai 2’ d’avance. En sortie du bois, j’ai 8’ de retard. J’ai pu revenir sur Jonas et Sylvain », dit-il bon joueur. Ceci résulte d’un problème de balisage. (MARC LE LIGNE)

Enfin l’arrivée pour ces trois copines qui viennent de courir l’épreuve « La Bernic », 14 km. (MARC LE LIGNE)

Un coureur du 32 km aborde la dernière montée, ici à la sortie de la plage du Royau. (MARC LE LIGNE)

Pour l’épreuve des 14 km, Éric Petel portait son surnom« Éric Warrior ». « On m’appelle comme ça car je termine toujours dernier » dit-il. (MARC LE LIGNE)

Anne-Marie Rémond (dossard 950), première féminine du 50 km en 4 h 53. « J’ai déroulé sur les 20 premiers km, après c’était de la gestion pour économiser et éviter les chutes ». Préférant courir en nature, elle n’a jamais fait de marathon. (MARC LE LIGNE)

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/trevou-treguignec/a-trevou-treguignec-courir-sur-l-estran-attire-toujours-25-09-2022-13186679.php

25-09-22 Anne-Marie Rémond et Cyril Le Nay sortent de l’enfer trégorrois

Publié le 25 septembre 2022 dans le Télégramme

Cette 19e édition de l’Estran s’est une nouvelle fois déroulée dans des conditions atmosphériques idéales.
Près de 600 concurrents ont pris part aux différentes épreuves (50 km, 32 km, 14 km, 8 km) prévues au programme.

Seulement 60 athlètes avaient opté pour le 50 km dont le départ a été donné à l’heure du petit-déjeuner dominical. À travers le Trégor rural et à l’issue des 20 premiers kilomètres, la zone côtière, l’Estran, au décor quasi lunaire, aux appuis vaseux et semés de galets sont incertains, des conditions qui ont rendu la course éprouvante.

Cyril Le Nay, après quelques problèmes physiques, a su faire abstraction de tous ces obstacles pour l’emporter de brillante manière, malgré quelques erreurs de fléchage au niveau de l’Enfer, avec un avantage de plus de 30 minutes sur Frédéric Cantin pour la seconde marche et Antoine Puillandre pour la troisième. Pour le vainqueur du jour : « Ma blessure est maintenant une vieille histoire. Actuellement, je prépare les Templiers. Après les 10 km sur le marathon de Perros, je voulais faire un premier test longue distance sans forcer sur la fin mais il y a eu un contretemps avec ces problèmes de balisage et j’ai dû faire de gros efforts pour revenir. Ça l’a fait sur ce parcours varié ! », savoure le gars de Louargat.

Un parcours difficile

Seulement, cinq courageuses avaient osé défier la gent masculine sur ce type de parcours. Et Mme Anne-Marie Rémond, de Ploubezre, réalise un excellent Top 15 et l’emporte confortablement devant Stéphanie Le Bolloc’h avec un bonus de 1 h 15’. « Je participe régulièrement aux trails du coin mais c’est un parcours très technique, semé d’embûches mais je savais à quoi m’attendre. Il faut être toujours vigilant sur ce type d’épreuve et là, je suis satisfaite sur une telle distance », savoure la quadragénaire de Ploubezre.

https://www.letelegramme.fr/running/trail-de-l-estran-anne-marie-remond-et-cyril-le-nay-sortent-de-l-enfer-tregorrois-25-09-2022-13186681.php

À Trévou-Tréguignec, 272 coureurs foulent l’estran (Article du telegramme du 20/09/21)

Dimanche, un peu moins de 300 coureurs ont participé au Trail de l’Estran, en Trévou-Tréguignec, sur les deux distances.
Les conditions étaient idéales et l’ambiance sympathique.

.
Ce dimanche matin, les conditions étaient idéales pour partir à l’assaut de l’estran depuis Pors Scaff. (CECILE HERVE)

Ce dimanche, le Trail de l’Estran a connu une fréquentation moindre que les éditions précédentes, mais que la fête était belle et l’ambiance sympathique. De Pors-Scaff, en Plougrescant, 164 coureurs ont pris le départ des 14 km (La Bernique). L’épreuve n’a pas refroidi Daniel Le Peuch, 72 ans, le doyen donc, qui a terminé dans les 150 premiers en 1 h 56’. La victoire des 14 km est revenue à l’athlète Julien Hervé qui court à l’AS Bégard ; il est arrivé largement en tête en 56 minutes. Chez les filles, c’est Christelle Boché, de Centrakor-Intersport qui l’a emporté en 1 h 15’.

Les sportifs étaient accueillis notamment par le maire, Pierre Adam, content de revoir de la course à pied sur le littoral. Puis les minutes se sont écoulés et les premiers concurrents des 32 km (L’Estran), partis de La Roche-Jaune, en Plouguiel, sont arrivés sur l’immense plage de Trestel. 

Sur cette distance, c’est Florian Le Vigouroux, de CIMA, qui a terminé premier en 2 h 28’ sur 108 coureurs, en devançant Quentin Guillou de quelques minutes. « Je m’attendais à plus de côtes », a déclaré ce dernier, spécialiste du marathon. Promis, la prochaine fois les organisateurs lui réserveront un parcours bien plus accidenté. Quant à la catégorie féminine, la victoire est revenue aisément à Pauline Abhervé-Guéguen, d’Endurance Shop Lannion, en 3 h 22’. Organisateurs, coureurs, touristes, tous ont été ravis de cette journée.

Le Vigouroux et Hervé s’imposent sur le trail de l’Estran (Article du TREGOR du 20/09/21)

Florian Le Vigouroux et Julien Hervé ont respectivement dominé le 32 km et le 14 km du trail de l’Estran à Trévou-Tréguignec, ce dimanche 19 septembre.

Florian Le Vigouroux et Julien Hervé ont respectivement gagné le 32 km et le 14 km du trail de l'Estran ce dimanche 19 septembre à Trévou-Tréguignec.
Florian Le Vigouroux (ci-dessus) et Julien Hervé ont respectivement gagné le 32 km et le 14 km du trail de l’Estran ce dimanche 19 septembre à Trévou-Tréguignec. (©Le Trégor)

Par Rédaction LannionPublié le 19 Sep 21 à 16:07  mis à jour le 19 Sep 21 à 16:17Le TrégorMon actuSuivre

Le trail de l’Estran a réuni 267 participants ce dimanche 19 septembre, pour son édition 2021, avec deux courses à l’honneur. Favori du 32 km, Florian Le Vigouroux (CIMA Pays d’Auray) a remporté la course en 2 h 28’12Quentin Guillou (2 h 29’10) et Romain Bouan (2 h 30’42) complètent le podium du plus long circuit.

Chez les femmes, c’est Pauline Abhervé-Guéguen qui a été la plus rapide, en 3 h 22’10, devant Stéphanie Lohou (3 h 25’35) et Sylvie Fournis (3 h 28’23). 

Florian Le Vigouroux et Julien Hervé ont respectivement gagné le 32 km et le 14 km du trail de l'Estran ce dimanche 19 septembre à Trévou-Tréguignec.
Pauline Abhervé-Guéguen a remporté le classement féminin du 32 km du trail de l’Estran. (©Le Trégor)

À lire aussi

Julien Hervé en patron sur le 14 km

Sur la course de 14 km, c’est Julien Hervé qui a franchi la ligne d’arrivée en premier (56’20), avec une nette avance sur Sylvain Morin (1 h 01’15) et François-Xavier Prigent (1 h 01’37), 2e et 3e.

Christelle Boché s’est montrée la plus forte chez les femmes (1 h 15’41), avec elle aussi une belle marge sur ses poursuivantes qui complètent le podium, Valérie Daniel (1 h 23’39) et Virginie Le Boulbin (1 h 24’40). 

Hervé et Le Vigouroux sans surprise sur le traiL de l’Estran (Article du Ouest France du 20/09/21)

TRAIL de l’Estran – CR du O.F du 20/09/21

Contrairement aux éditions précédentes, les coureurs présents sur la ligne de départ ont pu bénéficier d’un très beau soleil. De quoi les motiver avant d’attaquer cette course unique dans la région. Sur les 14 km, le favori Julien Hervé a triomphé sans problème, laissant son dauphin a près de 5 minutes. « C’était la reprise sur les trails après plusieurs courses sur route avec le challenge des 10 km. Aujourd’hui, j’ai pu aller à mon rythme et gérer la course malgré un vent gênant. Cela fait également plaisir de retrouver des visages connus et de regoûter à ce type de courses. »

Chez les femmes, Christelle Boche, à l’instar de son homologue masculin, n’a pas souffert non plus pour franchir la ligne d’arrivée en tête.

Les 32 km auront vu un bel affrontement entre Florian Le Vigouroux et Quentin Guillou. Ce dernier menant les débats sur la première partie de course « qui était plus technique ».

Son rival prenant le dessus sur la 2e partie, plus roulante, pour finalement s’imposer avec 1 minute d’avance. « Je ne suis pas habitué à faire des trails. C’était une première pour moi ici. J’ai eu plus de mal sur les parties techniques. Je cherchais à éviter les blessures car je prépare les championnats de France de Marathon à Rennes. Cette victoire est une belle satisfaction » déclare le récent dauphin du semi-marathon Auray Vannes.

Pas de déception chez Quentin Guillou qui reconnaissait la supériorité de son adversaire « après m’être fait dépasser, j’ai cherché à sauvegarder cette deuxième place. Je ne pouvais pas faire mieux. » Course également serrée chez les féminines où les trois premières finissent très proches l’une de l’autre. La victoire revenant finalement à Pauline Abhervé Guéguen.

Classements

14 km Hommes. 1. Julien Hervé 56’20 ; 2. Sylvain Morin ; 3. François-Xavier Prigent ; 4. Vincent Le Roux ; 5. Renaud Le Buan.

Femmes. 1. Christelle Boche 1h15’41 ; 2. Valérie Daniel ; 3. Virginie Le Boulbin ; 4. Katell Broudic ; 5. Alexia Ropers.

32 km Hommes. 1. Florian Le Vigouroux 2h28’12 ; 2. Quentin Guillou ; 3. Romain Bouan ; 4. Thomas Jedar ; 5. Vincent Feat.

Femmes. 1. Pauline Abhervé Guéguen 3h22’44 ; 2. Stéphanie Lohou ; 3. Sylvie Fournis ; 4. Maryse Prigent ; 5. Elodie Clouin.

COMPTE-RENDU de l’AG du 28/02/2020

OUEST-FRANCE :
Le trail de l’Estran : une épreuve originale et solidaire

À l’assemblée générale de l’Estran, vendredi soir, à la halle des sports : la prochaine édition a été fixée au 20 septembre, avec le ferme espoir que le temps sera plus clément que l’année dernière.

Chaque année, le trail de l’Estran, qui, comme son nom l’indique, se court dans des espaces libérés par la marée, rassemble de nombreux coureurs avec un seul objectif : la solidarité.


Le rendez-vous


Réunis autour des deux coprésidents, Josée David et Pierrick Le Bourdonnec, vendredi soir, à la nouvelle halle des sports, les
membres de l’association à travers l’Estran ont dressé le bilan de la dernière édition des trails et randonnées du 29 septembre.
Le résultat a été satisfaisant, malgré une météo qui a encore donné du fil à retordre aux organisateurs, et ce, pour la deuxième fois consécutive : l’organisation et les différentes épreuves ont été contrariées par un vent d’une intensité terrible. « Là encore, il
faut saluer et mesurer la solidarité et la fidélité des bénévoles qui ont permis le bon déroulement de la journée, malgré ces conditions dantesques », ont souligné unanimement les membres du bureau.


Des compétitions reconnues


Toutefois, le résultat est à la hauteur des éditions précédentes : plus de 650 participants sur les différentes courses et une reconnaissance de l’événement bien au-delà de ce secteur géographique : un car complet venu de La Guerche-de-Bretagne, des
coureurs de Metz, des Auvergnats… Une courte « course découverte » de 8 km a été expérimentée avec succès, entre Trestel et Port-Blanc.

Seuls les trois parcours de randonnée n’auront pas connu la fréquentation espérée, à cause du mauvais temps.

Les compétitions de l’Estran sont désormais reconnues, avec une fréquentation stable chaque année : pour la course Eve 2019, 90 inscrits contre 80 en 2018 ; Estran 2019, 160 inscrits (150 en 2018) et Bernique 2019 290 inscrits, contre 320 en 2018.
Ces épreuves s’inscrivent dans le cadre du Challenge de la solidarité, regroupant six courses, disputées sur des espaces particuliers.


Les participants sont fidèles à une association elle-même fidèle à ses objectifs solidaires, en faveur des enfants du centre hospitalier de Lannion Trestel et de la recherche par l’association Oly (Ouvrir les yeux). Chacune de ces associations a reçu 3 000 €.

LE TELEGRAMME :
À travers l’Estran, une édition 2019 à la hauteur

Les membres de l’organisation À travers l’Estran sont heureux de leur édition 2019.

Réunis autour des deux coprésidents Josée David et Pierrick Le Bourdonnec les membres de l’association « A travers l’Estran » « ont dressé le bilan de la dernière édition des trails et randonnées du 29 septembre.

L’organisation et les différentes épreuves ont été contrariées par un vent d’une intensité terrible. « Et là encore, il faut saluer et mesurer la solidarité et la fidélité des bénévoles qui ont permis le bon déroulement de la journée malgré le temps », ont souligné unanimement les membres du bureau.


Le résultat est à la hauteur des éditions précédentes : plus de 650 participants sur les différentes courses et une reconnaissance de l’évènement bien au-delà de notre secteur géographique avec « un car complet venu de la Guerche de Bretagne des coureurs de Metz,
des Auvergnats ». Une course courte découverte de 8 km a été lancée cette année entre Trestel et Port-Blanc.

Les 6 000 € de bénéfices de cette journée ont été répartis équitablement entre deux associations, les Enfants de Trestel et Ouvrir les yeux.